Terroir

Un lieu singulier

 

“Je me souviens de ce maître de Chai, croisé sur cette terre du Médoc, qui me confiait qu’il n’est de grand terroir qui ne regarde le fleuve…Je me rappelle ce paysage d’estuaire si singulier et sauvage et ce frisson lors du premier verre de Loudenne… Je me souviens de ces vins à la personnalité affirmée.”

Extrait du Livre d’or de Loudenne

 

Loudenne, c’est tout d’abord une situation géographique exceptionnelle au cœur du Médoc à 6 kilomètres au nord de Saint-Estèphe et en bordure de l’Estuaire de la Gironde. Son château rose du XVIIème siècle est une des rares propriétés viticoles à posséder un port privé. Et à peine débarqué sur ce terroir de 132 hectares, véritable terre d’excellence, on ne peut que se laisser emporter par la beauté et la magie des lieux.

 

« Quelques pas dans les allées du château m’auront, en effet, suffit pour comprendre qu’ici rien n’est vraiment comme ailleurs et que tout est un peu différent. Peut être, un peu plus précieux et mystérieux. À l’image de ces roses anglaises qui fleurissent dans le jardin depuis des centaines d’années… et dont l’odeur parfume encore mes souvenirs »
Extrait du Livre d’or de Loudenne

 

Terroir

Un terroir d’exception

 

“Il n’est de grand terroir qui ne regarde le fleuve”
Dicton Médocain

Tous les plus grands crus du Médoc sont situés juste en bordure de l’estuaire, sur ce terroir d’exception constitué de la proximité immédiate de la Gironde, de sols très riches en graves et de la proximité de l’Atlantique.

La Gironde, plus grand estuaire d’Europe, par sa proximité immédiate, influence le climat de Loudenne, plus doux au printemps, il protège la vigne du gel, plus doux également en automne, il favorise la maturation du raisin et inversement plus frais en été, il diminue les effets négatifs des fortes chaleurs

Les sols très riches en graves qui appauvrissent les sols permettent de produire de petites baies très concentrées favorables à la production des plus grands vins. A la fin de l’ère tertiaire, lors du réchauffement climatique, la fonte des glaciers libéra d’importantes masses d’eau des Pyrénées et du Massif Central qui ont entrainé avec elles les sédiments présents depuis des millénaires dans les profondeurs. Graviers, galets et cailloux se sont répandus en nappes et ont formé ce qu’on appelle les graves.

Les terroirs les plus proches de l’estuaire comme celui de Loudenne sont les plus riches en graves. Le vignoble rouge de Loudenne est situé sur 2 buttes très riches en graves mêlées à de l’argile posées sur un plateau calcaire. Le vignoble blanc quant à lui est disposé au pied des buttes, entre celles-ci et l’estuaire, avec des sols argilo-calcaires favorables à l’expression aromatique des Sauvignon. 

La proximité de l’Atlantique apporte le vent sec qui une fois arrivé à Loudenne en asséchant les feuilles et les grappes, permet de limiter au maximum le développement des maladies, mildiou et oïdium.

Terroir

Un vignoble de rouge et aussi de blanc

Loudenne c’est un terroir de 132 hectares dont 62 sont plantés de vignes, le reste étant des prés salés dédiés à l’élevage extensif et classés Natura 2000. 

48 hectares de rouge dont 50% de Cabernet Sauvignon, 46 % de Merlot, 2% de Cabernet Franc et 2% de jeunes plants de Petit-Verdot.

A Loudenne, le haut des buttes de graves est très favorable à l’expression aromatique des Cabernet Sauvignon, cépage emblématique du Médoc alors que les bas plus argileux et avec la présence de calcaires sont plus favorable aux merlots

14 ha de blanc dont 75% de Sauvignon Blanc et 25% de Sémillon. Loudenne est le plus ancien château de la presqu’île Médocaine à produire du blanc et ce depuis 1880. 

Would you like to know the latest news?
Please enter your email in the following field.



Stay connected, follow us!

Vous désirez connaître les dernières actualités ?
Merci d’entrer votre mail dans le champs suivant.



Restez connecté, suivez-nous !